ChallengeAZ_2018,  Généalogie

T comme… Testament

Reading Time: 3 minutes
T
Lettre T, Alphabet par Kate Greenaway – Source : Gallica

 

Définition

« Acte juridique unilatéral par lequel un individu, le testateur, exprime ses dernières volontés et fixe les clauses de mise à disposition de ses biens pour le temps qui suivra sa mort en faveur d’une ou plusieurs personnes : ses héritiers.« 

Dans mon arbre…

Jean VISSAC est né vers 1725 dans le Gard, a priori à Saumane, au hameau de La Peyre de Cabiron. De lui, je ne sais que très peu de choses, trouvées sur Geneanet. Notamment dans la généalogie de Jean-Louis Restouble, un cousin généalogique [Jean est mon sosa  454 et son 514], qui mentionne un testament en date du 24 avril 1769. Me voilà partie à la recherche de ce testament. Logiquement, je suis la piste indiquée dans les notes

vissac-jean_note

J’ai donc commencé par faire une recherche dans les inventaires des notaires du Gard numérisés sur Brozer. Malheureusement, il n’y a pas trace de Me Pintard à Saint-André-de-Valborgne. J’ai donc fait appel à l’entraide pour essayer de le localiser mais sans succès. A l’occasion d’un séjour sudiste et de recherche dans les minutes notariales, j’ai à nouveau fait la recherche. Malgré l’aide des archivistes, il a été impossible de trouver ce notaire !

J’ai alors décidé de contacter Jean-Louis Restouble. Après plusieurs échanges, dont celui dans lequel il m’a fait parvenir le contrat de mariage entre Jean Restouble et Louise Vissac (ma sosa 227), il m’a indiqué que les archives départementales de Lozère conservent les minutes d’un certain Me Pintard, notaire à Moissac-Vallée-Française (Lozère). Quelques temps, il m’a fait parvenir une copie du testament de Jacques. Il commence ainsi

vissac-jean_testament_detail
Testament de Jean Vissac, détail – Source : Archives départementales de Lozère

Ce testament – comme souvent – est intéressant parce que j’y ai trouvé des éléments que je n’avais pas jusque-là. Par exemple, Jean « donne et lègue à Isabeau Combes sa mère ce qu’elle a pretendre de droit sur sa succession  l’instituant en cela son héritière particulière ». Cela m’a fait une feuille supplémentaire dans mon arbre. Isabeau a donc vécu plus longtemps que son fils.

J’avais trouvé trois filles à Jean Vissac et son épouse Louise Virevaire : Jeanne, Louise, Anne. Le testament confirme qu’il n’y a pas plus d’enfants. Jean leur donne et lègue [ce qui] leur revient de droit sur ses biens payables à leur vingt cinquième année ou lors de leur mariage » et confie leurs intérêts à son frère consanguin, Jacques, et à son neveu, prénommé Jacques également. Enfin, il « donne et lègue à Jeanne Virevaire sa belle-sœur son lit et sa garde robe ».

Le testament de Jean est intéressant par ce qu’il nous dit mais aussi pour ce qu’il ne dit pas : il n’y a aucune mention de Louise Virevaire, son épouse. Je n’ai aucun élément sur elle mais j’en conclue que si elle n’est pas mentionnée dans le testament, c’est qu’elle est déjà décédée…

Bref, j’ai encore du travail sur cette branche !

De lui… à moi…

Jean VISSAC (vers 1725-/1769)
|
Louise VISSAC (vers 1763-1829)
|
Suzanne RESTOUBLE (1791-1831)
|
Auguste Frédéric CAMBESSEDE (1826-1899)
|
Émile Frédéric CAMBESSEDE (1870-1939)
|
André Frédéric CAMBESSEDE (1901-1970)
|
Ginette Hélène Jeanne CAMBESSEDE (1925-2004)
|
maman
|
moi


A FAIRE

  • trouver les données (naissance, mariage, décès) manquantes de Jean
  • trouver celles de Louise Virevaire

SOURCES