18 mois que tu es parti…

… et j’ai envie et besoin de parler de toi, papa.

Tu vois le jour le 4 mai 1947, à Saint-Jean-du-Gard (30), tu es le 4e d’une fratrie de 7, 6 garçons et 1 fille. Étienne, ton père, est gendarme et ta mère, Hélène, ne travaille pas. Avec une famille aussi nombreuse, cela n’est pas vraiment étonnant.

Tu ne vas pas vraiment profiter de ta jeunesse : dès l’âge de 6 ans, tu pars chez les enfants de troupe à Aix-en-Provence (tu ne rentres que pour les vacances). Tu y restes jusqu’à l’âge de 21 ans !

Papa Ecole Militaire préparatoire_light
René à l’École militaire préparatoire, Aix-en-Provence (1966) – Coll. personnelle

Tu as eu le courage de t’opposer à ton père (qui n’était pourtant pas facile) pour suivre ta vocation : devenir enseignant. Tu ne fais pas l’École normale mais tu réussis un CAP d’enseignant et tu pars en région parisienne faire tes armes…

Entre temps, tu as rencontré celle que je ne t’ai jamais entendu appeler autrement que « Puce ». Parce que tu es protestant, le curé de Sommières (30) n’a pas voulu célébrer ton union avec « Puce » qui, elle, est catholique. Qu’à cela ne tienne, vous vous mariez le 17 juillet 1972 à Saint-Jean-du-Gard.

MariagePapa&Maman_light
Coll. personnelle

Trois ans après, j’arrive 🙂

Baptême_21 décembre 1975
Le jour de mon baptême – Coll. personnelle

Et cinq ans plus tard, c’est au tour de ma sœur 🙂

Aurélie_juillet80_4
Coll. personnelle

Je l’ai dit, tu as toujours su que l’enseignement était pour toi une vocation. Pendant de nombreuses années, tu t’es dévoué pour tes élèves. D’abord dans la petite école de Parignargues (30). Tu as une classe unique – le meilleur système pour toi – dans laquelle tu as instauré une entraide entre les élèves : chaque « grand » est en quelque sorte le « modèle » d’un « petit », il n’y a pas de compétition mais une vraie stimulation. Chaque année, vous préparez le carnaval… En 1985, pour le thème  des animaux, tu te fabriques un cou de girafe en papier mâché. Et en 1986, tu es Lucky Luke.

Numériser
Parignargues, carnaval 1985 – Coll. personnelle
Parignargues_1986 5
Parignargues, carnaval 1986 – Coll. personnelle

A la fermeture de l’école de Parignargues, tu es nommé à Lecques (30). Et là aussi, tu te dévoues pour tes élèves.

20151010_163611
Papa en classe à Lecques – Coll. personnelle

Tu restes à Lecques jusqu’à ta retraite. Une fois retraité, tu décides de vivre dans ton monde, plutôt à côté de nous qu’avec nous. Ça avait franchement le don de nous irriter, maman, ma sœur et moi… mais au moins, tu étais là. Ton petit-fils, avec son innocence d’enfant, t’a rendu le plus bel hommage.

Robin_papa
R. imitant papé en train de faire des mots croisés – © Aurélie Valmalle

Et il comptait tellement pour toi que tu as résisté de toutes tes forces jusqu’à ce qu’il rentre de vacances pour nous quitter, tu voulais lui dire au revoir. C’était il y a 18 mois aujourd’hui.

 

Publicités

4 réflexions sur “18 mois que tu es parti…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s