I comme… Imprimeur d’étoffes

ManuelFabricantEtoffes
Manuel du fabricant d’étoffes imprimées et du fabricant de papiers peints, contenant les procédés les plus nouveaux pour imprimer les étoffes…, p.2 – Source : GoogleBooks

Imprimeur d’étoffes, c’est le métier de Michel Gourdoux, l’arrière-arrière-grand-père d’Albert et mon sosa 96, pendant une dizaine d’année au milieu du XIXe siècle. Je n’ai pas eu assez de temps pour développer cet aspect comme je le souhaitais initialement pour ce billet. Mais j’ai trouvé plusieurs ouvrages anciens sur la fabrication des toiles imprimées alors je note dans un petit coin de préparer, d’ici la fin de l’année, un billet sur l’industrie textile à Nîmes : Michel n’est pas le seul de mes ancêtres à avoir travaillé dans ce domaine…

Michel Gourdoux, donc… Il est né le 13 mai 1820 à Nîmes, d’Antoine Gourdoux et de Priscille Marchand. Mais pour lui, pas d’acte de naissance. Pour je ne sais qu’elle raison, il n’a pas été enregistré dans les registres. Sous le coup de l’émotion, son père aurait-il oublié d’aller à la mairie ? Je m’en suis rendue compte quand j’ai trouvé le premier acte le concernant : celui de son mariage avec Elisabeth Pons (1824-1902) le 3 novembre 1841, à Nîmes. Ayant trouvé sa date de naissance, je suis à la recherche de son acte de naissance. J’ai eu beau regarder aussi dans les jours qui suivent, ça arrive quelquefois que la déclaration se fasse un peu tard, je n’en ai trouvé aucune trace. Cela me semblait bizarre que l’officier d’état-civil se soit trompé, toute de même. Petit tour sur les TD de 1820, et là… BINGO !

°96_Gourdoux Michel_détail
Tables décennales des naissances, 1813-1822, vue 120/447 – Source : Brozer

Il faut donc attendre 1841, le 28 août très précisément, pour que le Tribunal de première instance de Nîmes établisse qu’il est bien né le 13 mai 1820. Et c’est cette ordonnance qui lui tient lieu d’acte de naissance. La préparation du mariage a certainement fait apparaître cette absence d’acte de naissance et il est probable que s’il ne s’était pas marié, il n’aurait jamais eu d’acte de naissance.

Détail_ordonnance
Ordonnance portant que Michel Gourdoux est né le 13 mai 1820 à Nîmes, NMD, Naissances (1841), vue 305/464 – Source : Brozer

Le couple a eu 4 enfants, sur lesquels je n’ai pas encore terminé mes recherches :

  1. Isidore, mon sosa 48, né le 15 septembre 1842 à Nîmes et décédé en 1928 – Michel est imprimeur d’étoffe au moment de sa naissance,
  2. Louis, né le 25 février 1853 à Nîmes, lui aussi et décédé le 9 janvier 1943 – Michel a changé de métier, il est maintenant portefaix,
  3. Marie Joséphine, née le 8 novembre 1855 et décédée à une date encore inconnue, Michel est toujours portefaix,
  4. Anne, née le 12 juin 1863 et décédée à une date encore inconnue, Michel est toujours portefaix.

Je sais que j’ai encore du travail sur cette famille. Il faut que je creuse encore et que je me penche sérieusement les recensements, source que je n’ai pas encore exploitée et que je ne sais pas trop par où attraper…

Merci de m’avoir lue et à demain pour la suite du ChallengeAZ !


Sources :

  1. Abécédaire « Le travail par la récréation : alphabet à colorier / dessin de H. Delalain » trouvé sur Gallica
  2. Manuel du fabricant d’étoffes imprimées et du fabricant de papiers peints, contenant les procédés les plus nouveaux pour imprimer les étoffes…  Le Normand, Louis-Sébastien (1757-1837). Paris : Roret, 1830, mis en ligne sur GoogleBooks
  3. Etat-civil de Nîmes, mis en ligne sur Brozer-Téléarchives
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s