K comme… Kilomètres

Au début, je me suis dit que Joseph Louis Isidore Gourdoux, le père d’Albert et donc mon arrière-grand-père maternel, devait en avoir fait beaucoup, des kilomètres… Il était employé à la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, plus connue sous le nom de Paris-Lyon-Marseille ou encore PLM. Comme son père dont je vous parlais hier ! Ça je le sais parce que j’ai trouvé dans les papiers de famille une fiche qui semble être une carte de service…

Fiche_PLM_Joseph
Carte de service de Joseph Louis Isidore – Source : papiers de famille

Quelques temps après, j’ai trouvé une autre carte, celle de la Fédération des Syndicats Chrétiens des Cheminots.

Carte_CFTC_Joseph
Carte de syndicat de Joseph Louis Isidore – Source : papiers de famille

Et là, je me suis dit qu’en fait il n’avait pas dû tellement bouger mon Joseph… En effet, sur cette carte on voit qu’il est facteur aux écritures. Avant même de savoir exactement de quoi il retourne, je me dis que ce terme ne sent pas trop les voyages…  En effet, d’après l’Histoire des chemins de fer pour les Nuls, facteur aux écritures est « un métier proche du commerce où il fallait avoir le sens des relations sociales et, surtout, savoir lire, écrire et compter ». Un peu plus loin dans le même ouvrage, on apprend que le facteur aux écritures est un agent « préposé en gare » et qu’il est « chargé de confectionner les étiquettes d’acheminement à apposer sur les wagons ». Voilà donc qui confirme bien mon intuition…

Peut-être que le dossier que j’ai demandé au centre des archives de la SNCF m’apprendra qu’il n’a pas été consigné – si j’ose dire – en gare durant toute sa carrière et qu’il a aussi un peu roulé… Affaire à suivre !

Merci de m’avoir lue et à demain pour la suite du ChallengeAZ !


Sources :

  1. Abécédaire « Le travail par la récréation : alphabet à colorier / dessin de H. Delalain » trouvé sur Gallica
  2. Fiche Wikipédia sur la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée
  3. Papiers de famille
  4. L’histoire des chemins de fer pour les Nuls, en partie disponible sur GoogleBooks
Publicités

7 réflexions sur “K comme… Kilomètres

  1. […] Ce week-end, je suis de passage dans mon sud natal. Comme je vous l’ai dit, la maison de mes grands-parents maternels est vendue : il faut donc la vider… De mes grands-parents, je n’ai envie de garder que les bons souvenirs que nous avons eus ensemble, pas d’objet en particulier. J’ai tout de même récupéré un cartable qui a certainement appartenu à mon arrière-grand-père Joseph Louis Isidore. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s