En ouvrant un cartable…

Ce cartable, je pense que c’est celui de mon arrière-grand-père Joseph Louis Isidore dont je vous ai parlé en juin dans l’article K comme… kilomètres. Il était dans le grenier de la maison de mes grands-parents maternels dont je vous ai dit qu’elle est vendueContinuer de lire « En ouvrant un cartable… »

Publicités