Si nous parlions organisation…

[EDIT : je suis en train de rapatrier les articles de mon ancien blog (sur overblog) vers celui-ci.
Cet article a été initialement publié le 9 septembre 2015 : ma façon de travailler a beaucoup évolué depuis que je l’ai écrit et je suis en train de préparer un article à ce propos justement…]

… comme l’a proposé Sophie Boudarel sur la Gazette des ancêtres pour le Généathème de septembre.

Maintenant que mon blog est en ligne et que je vous ai expliqué pourquoi je l’ai créé… j’ai décidé de remettre un peu beaucoup d’ordre dans mon logiciel et mes dossiers de généalogie.

J’avais déjà repéré la page de la Gazette des Ancêtres sur laquelle Sophie donne ses conseils d’organisation. Il était temps de les mettre en pratique !

J’ai décidé de commencer par le logiciel. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, j’utilise Heredis 2014 pour Mac. Première étape : réorganiser le dictionnaire des lieux dans lequel les éléments déjà enregistrés avaient un grand besoin d’harmonisation. Voilà à quoi il ressemble maintenant.

*il suffit de cliquer sur les photos pour les voir en taille réelle*

Dictionnaire des lieux – Heredis 2014

Le dictionnaire des sources a lui aussi subi un toilettage en règle.

Dictionnaire des sources – Heredis 2014

Bon d’accord ça n’en fait pas beaucoup mais ce n’est pas ma faute si mes ancêtres n’avaient pas la bougeotte 🙂

Avant le rangement, c’était un véritable bazar avec des sources utilisées par plusieurs individus mais qui ne correspondaient qu’à un d’entre eux. Autant vous dire que c’était un peu difficile de s’y retrouver…
Cela ne m’a pas pris énormément de temps, au final. Mais quelle joie de voir les choses prendre forme. Commencer par quelque chose de facile était aussi un moyen de ne pas me dégoûter… je me connais, j’aurais été capable de m’arrêter avant même d’avoir commencé.

Bien partie et motivée, je suis passée aux dossiers. Là, ça va être plus long, c’est sûr… J’ai un tempérament accumulateur : au début de mes recherches, j’ai fait un grand nombre de photos numériques que je n’ai pas exploitées au fur et à mesure… Heureusement que j’ai quand même eu la présence d’esprit de les nommer plus ou moins correctement. J’ai ainsi pu les classer dans différents dossiers : Naissances, Mariages, Décès, A vérifier… et je m’y retrouve à peu près.

Classement de mes dossiers numériques Généalogie
Classement des mes dossiers numériques Généalogie

Finalement, je me dis que j’ai quand même bien fait d’en faire autant, vu que les AD 30 ne sont toujours pas accessible en ligne, que je suis maintenant en région parisienne et que ma famille maternelle est gardoise… Ceci expliquant que j’ai plus avancé sur la partie paternelle qui est lozérienne…

Voilà pour l’organisation, maintenant, passons au dépouillement. Pour cela, je me sers d’Evernote que j’ai installé sur mon ordinateur et mon téléphone portable. Et si j’ai besoin, je peux aussi accéder à la version web depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet. Pour l’instant, j’utilise la version de base qui me suffit.
Je crée un carnet de note par famille ensuite dans chaque carnet, j’ai une note par acte dans laquelle j’insère la photo de l’acte, les références exactes, le lien internet (si AD en ligne) et la transcription.

Organisation de mes carnets Evernote
Organisation dans mes carnets Evernote

J’essaye de procéder par famille, après avoir généré les éventails de mes 4 grands-parents, comme point de départ. Cette méthode m’a déjà permis d’ajouter une génération… Et j’imagine que le dépouillement des nombreuses photos que j’ai encore en stock va aussi m’apporter des nouveautés… que je viendrais vous raconter, vous vous en doutez bien !!!

EDIT du 24/10/2015 : J’ai depuis la publication de ce billet modifié quelque peu mon organisation. Dans un de ses billets sur La Gazette des ancêtres, Sophie parlait de son utilisation d’Evernote pour sa généalogie. Comme j’ai fait pas mal de nouvelles recherches ces derniers temps, les actes se sont multipliés et pour éviter qu’ils ne soient ensilés et non traités, j’ai repris le modèle des tableaux de Sophie, tels quels pour le moment, et je vais les adapter à ma façon de travailler au fur et à mesure. Le fait de pouvoir mettre en un seul et même endroit tous les actes concernant une personne me permet de savoir où j’en suis et de mieux appréhender le travail que j’ai à faire sur chaque acte.

J’en profite pour remercier Sophie de ses (toujours) bons conseils qui me permettent de ne pas partir tous azimuts.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s