100 mots pour une vie

[EDIT : je suis en train de rapatrier les articles de mon ancien blog (sur overblog) vers celui-ci.
Cet article a été initialement publié le 20 octobre 2015]

Joseph André Firmin Cabanis, fils de Joseph Cabanis (1834-1906) et Nancy Sophie Blanc (1860-?), est né le 10 mars 1886 au Pompidou (Lozère). Il a trois sœurs et un frère : Idalie, Julie Sara Alphonsine (mon arrière-grand-mère), Denise Anna et Paul Louis Gaston. De lui, je ne connais que ses dates de naissance et de décès. Par sa fiche matricule, j’apprends qu’un minenwerfer* lui a sectionné la cuisse le 25 mai 1916 et qu’il est mort le lendemain de ses blessures à l’hôpital militaire de St Dié (Vosges). Je viens de découvrir qu’il est « Mort pour la France« .

19081006_cabanis-joseph-andre-firmin_fm_48_barre-des-cevennes
Fiche matricule Joseph André Firmin Cabanis – Source : AD 48

19160526_cabanis-joseph-andre-firmin_mplf_88-saint-die
Fiche MPLF Joseph André Firmin Cabanis – Source : Mémoire des Hommes

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s