Mon enquête sur Frédéric – épisode 2

Dans l’épisode 1, j’ai commencé à vous parler des recherches que je mène sur Frédéric Altier, même s’il n’est pas mon ascendant direct.

A la fin de l’épisode précédent, j’ai établi une to-do-list pour essayer de ne rien oublier :

  • finir de détailler sa fiche matricule
  • consulter et étudier le JMO du 117e RIT
  • passer en revue les recensements de Nîmes pour trouver la composition de la famille de Frédéric en 1899
  • passer en revue les recensements de Carpentras, entre 1901 et 1919, pour voir si des enfants sont venus agrandir le ménage
  • passer en revue les tables décennales des naissances de Carpentras, en complément des recensements
  • chercher où trouver l’acte de consentement de Frédéric père pour le mariage de Frédéric fils
  • trouver si Frédéric a divorcé d’Anaïs ou si elle est décédée
  • trouver la transcription du divorce d’avec Joséphine Henriette
  • passer en revue les recensements de Marseille, à partir de 1920
  • réussir à obtenir l’acte de mariage avec Marion Lydie
  • trouver si des enfants sont nés de cette union
  • exploiter le dossier médical de Frédéric, si la recherche au SAMHA est fructueuse

Près d’un mois et demi plus tard, voyons si certains points se sont éclaircis, même si je n’ai pas pu avancer comme je l’aurais souhaité. Pourquoi les journées ne font-elles que 24 heures ???

Sur sa fiche matricule, à la date du 7 mai 1899, Frédéric est domicilié au hameau de Saint Césaire sur la commune de Nîmes. Direction Brozer-TéléArchives pour la consultation des recensements de la ville de Nîmes. Je tente celui de 1896, pas de trace de Frédéric. Il est possible qu’il soit domicilié chez ses parents – enfin son père puisque sa mère est morte en 1892 – à Saint-Jean-du-Gard.

En 1900, au moment de son mariage avec Anaïs, il est encore domicilié au hameau de Saint Césaire.

19001027_altier-valencin-frederic_amadieu-anais_m_15-aurillac_detail
Acte de mariage de Frédéric Altier avec Anaïs Amadieu le 27 octobre 1900 (détail) – Source : AD 15

Justement, intéressons-nous à ce mariage ! Je voudrais bien savoir si des enfants sont nés de cette union. Pour ça, je me lance dans les registres des naissances de Carpentras de 1901 à 1904 (année limite de la mise en ligne). Je les passe année par année car les tables décennales ne sont pas numérisées. Je ne trouve aucune naissance au nom d’Altier sur cette période. Cela semble étonnant. Frédéric était voyageur de commerce, il y a de grandes chances qu’il n’ait pas été souvent à sa maison…. mais tout de même, faire un enfant ne prend pas si longtemps que ça ! Se pourrait-il qu’Anaïs soit décédée presqu’immédiatement après le mariage ? Retour dans les registres de Carpentras, ceux des décès cette fois. Je fais à nouveau chou blanc. Aurait-elle décidé d’aller passer sa/ses grossesses à Aurillac chez ses parents, sachant que son mari est souvent absent ? Direction les registres d’état-civil d’Aurillac… Je ne trouve pas plus trace d’une naissance que du décès d’Anaïs sur la période 1901-1912.

Comment pourrais-je savoir si des enfants sont nés au foyer de Frédéric et Anaïs ? Une des solutions est de passer en revue les recensements. Je commence par celui de 1906. Je trouve le ménage au 14 chemin de Saint-Saturnin, dans le secteur sud de la ville. Il est composé de Frédéric, Anaïs et d’une troisième personne qui, à ma grande surprise, n’est pas un enfant mais Frédéric père. Je relève que Frédéric est maintenant « camionneur chez Benson ».

19060501_altier-valencin-frederic_rec_84-carpentras
Recensement de population, Carpentras sud, 1906 (détail) – Source : AD 84

Bon, le ménage s’est bien agrandi mais pas comme je l’espérais… Frédéric est-il toujours très souvent absent de chez lui, au point de ne pas faire d’enfant ? Le couple aurait-il un problème ?

Je passe au recensement de 1911. Je retrouve mon ménage, toujours dans le secteur Sud, au 7 place de l’hôpital.

19110501_altier-valencin-frederic_rec_84-carpentras
Recensement de population, Carpentras sud, 1911 (détail) – Source : AD 84

Toujours pas d’enfant et plus de Frédéric père. Serait-il mort entre les deux recensements ? Malheureusement, les TD ne sont pas en ligne. Comment faire pour vérifier ? Sur un des groupes Facebook dont je fais partie, lorsque j’ai posé la question de savoir si des relevés existaient, quelqu’un m’a suggéré de voir sur les tables de successions. Voilà une source que je n’ai jamais utilisée et à laquelle je n’avais pas du tout pensé. Retour sur le site des archives départementales du Vaucluse. Malheureusement, je ne trouve aucune mention de Frédéric Altier père. Donc, soit il est toujours vivant mais soit il n’habite plus avec son fils, soit il est mort mais pas à Carpentras. Il ne reste plus qu’à trouver où… mais ça attendra encore un peu parce que je suis impatiente de dépouiller le dossier médical de Frédéric que je viens de recevoir du SAMHA.

Comme vous allez le voir, je ne vais pas y trouver des centaines d’informations mais c’est quand même intéressant… Il y a d’abord une copie de la page du registre des entrées des malades de l’hôpital des blessés et malades légers, secteur postal 29. Frédéric a été le 44e blessé enregistré dans ce registre qui a été débuté le 31 mars 1916. Il n’est pas le seul a être admis le 4 avril 1916, c’est le cas des 9 autres soldats inscrits sur la page. Je savais qu’il appartenait au 117e RIT, je peux compléter avec sa compagnie : la 1e. Il a été admis pour plaies multiples superficielles de la face et du côté droit par éclat d’obus. Cela correspond à ce qui est inscrit sur sa fiche matricule.

19160404_altier-valencin-frederic_1gm-hop2_detail
Extrait du dossier médical militaire de Frédéric Altier – Source : SAMHA

J’apprends qu’il est sorti le 12 mai, soit une hospitalisation d’un peu plus d’un mois. Il est sorti en étant guéri, c’est ce que signifie le signe cabalistique qui se veut être un G dans la 3e colonne ci-dessous… Il a bénéficié d’une permission chez son épouse à Carpentras. Il n’y a aucune indication de durée. Par contre, je sais qu’il s’est marié le 30 septembre 1916. Se peut-il que sa permission dure jusqu’à son mariage ? Est-il reparti au front plus tôt et revenu chez lui pour se marier à l’occasion d’une nouvelle permission ? Il va falloir que je me penche sur le JMO pour étudier la situation de son régiment à cette période…

19160404_altier-valencin-frederic_1gm-hop3_detail
Extrait du dossier médical militaire de Frédéric Altier – Source : SAMHA

Le deuxième document est une copie de la page du contrôle nominatif trimestriel par corps des malades traités audit hôpital [hôpital des blessés et malades légers, secteur postal 29] pendant le 2e trimestre 1916. Cette page comporte les éléments d’identification de Frédéric, la date de son entrée à l’hôpital et la localisation dudit hôpital. Rien de plus que les informations déjà en ma possession.

Frédéric est retourné au front après sa permission puisque sa fiche matricule indique qu’il a fait la campagne contre l’Allemagne jusqu’au 28 décembre 1918 et a été placé en congé de démobilisation le lendemain. Je me demande comment il a vécu le retour au front… Je ne le saurai jamais.

Du coup, comme j’avais eu de la chance pour le dossier de Frédéric auprès du SAMHA, j’ai fait la demande du dossier d’autres de « mes » Poilus… Si le résultat est intéressant, je vous raconterai !

Nous parlions de mariage un peu plus haut… Je vous l’ai dit Frédéric s’est marié 3 fois. J’ai déjà trouvé l’acte du premier mariage, celui avec Anaïs Amadieu, je vous en ai parlé. J’ai fait la demande auprès de la mairie de Marseille pour le troisième, celui avec Marion Lydie Colus, mais la réponse ne me satisfait pas, j’ai d’ailleurs tweeté à ce propos.

Du coup, j’ai fait la demande auprès des Archives municipales de Marseille mais la réponse ne me satisfait pas non plus… Je n’ai pas le temps en ce moment de m’en occuper [cet article était censé être publié il y a dix jours…] aussi je reprendrai contact avec les Archives municipales de Marseille début 2017.

Heureusement, la mairie de Carpentras a répondu favorablement à ma demande de l’acte du deuxième mariage de Frédéric, avec Joséphine Henriette Valentine Gauthier. Et il m’a donné la réponse à une de mes questions…

Vous saurez laquelle dans le prochain épisode… mais peut-être avez vous deviné 🙂


Sources :

Publicités

6 réflexions sur “Mon enquête sur Frédéric – épisode 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s