I comme… impossible amour

Après leur rencontre au Grau du Roi en août 1942, la relation de mes grands-parents a connu des hauts et des bas… Dans les papiers de famille, j’ai trouvé cette lettre : elle est écrite par mon grand-père, alors aux Chantiers de jeunesse, et adressée à ma grand-mère.

LettreAlbert

Agde le 22-06-44

Chère Ginette

Presque vingt jours sans nou-
velles et pour terminer une af-
freuse nouvelle. Ginette, nous ne
pouvons plus nous aimer ; nous ne
devons plus nous aimer. Un ser-
ment me lie à une disparue,
une chose à laquelle je devrais
faillir même au sacrifice de ma
vie.
C’est très pénible pour moi, mais
il fallait que je te le dise, cette
omission serait une véritable lâcheté.
Combien je regrette maintenant de
n’avoir pas gardé cette amitié qui
dès le début nous animait. Deux
amis !

LettreAlbert2

Et c’est de cela que nous devrons
nous contenter.
Je ne peux pas continuer, c’est
un peu trop dur mais je suis
ferme.
Et c’est sur tes deux joues que
je t’embrasse maintenant.

Albert

PS. Je pars cette
semaine : destination incon-
nue. Nouveau changement, sû-
rement Toulouse

 

 

[EDIT du 12 juin 2017] : il semblerait que mon grand-père Albert était promis à Marie-Jeanne, une jeune fille bien sous tous rapports – comprendre de la bonne religion – que mon arrière-grand-mère Rosita avait « sélectionnée » pour lui…

 


Sources :

  1. Abécédaire ABC de Babar / dessiné par Jean de Brunhoff, disponible sur Gallica
  2. Papiers et photos de famille
Publicités

Une réflexion sur “I comme… impossible amour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s