Généalogie

Où j’en apprends plus sur Odilon

Reading Time: 2 minutes

 

En septembre 2015, alors que je participais au défi 1J1Poilu, j’avais rendu hommage à Odilon Louis Valmalle.

Voilà que quelques 4 ans plus tard, le 11 novembre, j’ai été contactée par Daniel A. qui me dit que « sauf si il y a un homonyme c’est [Odilon] le prénom du papa de ma mémé (Louise Valmalle) qui m’a très peu parlé de cet arrière Gd père (car la souffrance était peut être encore très présente), mais de qui je garde la boussole dans un tiroir. » C’est son épouse qui est tombée sur mon blog en faisant des recherches sur les poilus de leur famille. Mon grand-père Etienne avait l’habitude de dire que tous les Valmalle étaient cousins… mais de là à ce que ça se vérifie, et sur mon blog en plus !

J’ai transmis à Daniel les éléments sur Odilon en ma possession. Et nous avons ainsi eu confirmation que c’est bien à son arrière-grand-père que j’avais rendu hommage !

En retour, Daniel m’a transmis une photo de la boussole d’Odilon…

Boussole d’Odilon – Source : coll. Daniel A.

Ainsi qu’un portrait – un dessin ou une photo, ça reste à déterminer – qui selon toute vraisemblance représente Odilon. Ce qui nous le fait penser c’est qu’Odilon appartenait au 117e RIT au moment de son décès et que le soldat représenté porte une casquette avec le chiffre 117…

Odilon Valmalle, probablement en 1914-1915 – Source : coll. Daniel A.

Daniel m’a également transmis quelques éléments complémentaires sur la famille d’Odilon : il avait donc épousé Mélanie PONTIER, qui est malheureusement décédée en donnant naissance à leur fille Louise Mélanie, née en août 1898. Orpheline tôt, Louise se marie en 1927 avec Marius Georges VALMALLE (né en décembre 1898 à Monoblet, fils de Georges VALMALLE et Marie Albertine BOURGUET) – serait-ce une branche cousine ? Il était pépiniériste et Louise lui donnait souvent la main, « manipulant la charrue comme un homme à tour de rôle avec mon grand père décédé lors d’un accident de voiture » m’indique Daniel.

Voilà donc quelques éléments complémentaires qui me donnent bien envie de creuser un peu plus…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *