Branche Cambessède,  Généalogie

Né un 14 février….

Temps de lecture : 4 minutes

Pendant la seconde semaine de février, le défi d’écriture proposé par Geneatech dans le cadre de #LeMoisGeneatech tourne autour du thème de la Saint-Valentin : des histoires d’amour, des mariages réussis ou malheureux, des mariages arrangés, des divorces et des histoires d’amour qui finissent mal ….


C’est le 14 février 1830 que commence l’histoire de Louis Ulysse (écrit Ulisse sur son acte de naissance), petit-fils de mes sosa Jean RESTOUBLE (226) et Louise VISSAC (227), mais sera-t-elle placée sous le signe de l’Amour ?

Louis Ulysse naît à Saint-André-de-Valborgne – commune au nord du Gard, limitrophe avec le département de la Lozère – au foyer de Louis RESTOUBLE (an V-1841) et de Jeanne THEROND (an III-1843), âgés respectivement de 32 et 34 ans. Il est le cinquième de leurs sept enfants et le seul à parvenir à l’âge adulte.

Son enfance

Son enfance est plus placée sous le signe du deuil que de l’amour… C’est d’abord Adeline, sa grande sœur de 6 ans qui décède alors qu’il a à peine 1 an, ensuite Delphine et Caroline, les deux petites sœurs qui sont nées après lui, ne vivent pas plus de 3 ans pour la première et 14 jours pour la seconde. Et Louis Ulysse devient orphelin de père à l’âge de 11 ans puis de mère à 13 ans.

Ses mariages

Jeanne Bélanie ROQUES

Nous le retrouvons le 4 mai 1850, à la mairie de Saint-André-de-Valborgne où il se marie avec Jeanne Bélanie ROQUES. Il est « âgé de vingt ans deux mois vingt jours » et sa nouvelle épouse de « quinze ans sept mois vingt sept jours« , ils sont donc tous les deux mineurs. Louis Ulysse est émancipé mais ses grands-parents, tant paternels que maternels, étant décédés, le conseil de famille qui s’est réuni le jour même à désigné Pierre THEROND, son cousin, pour consentir au mariage. [Grâce à cet acte de mariage qui est très détaillé, j’ai pu compléter les dates de décès des quatre grands-parents dont je n’avais que les noms jusque-là]

Signatures au bas de l’acte de mariage de Louis Ulysse et Jeanne Bélanie – Source : Archives départementales de Lozère

Huit mois plus tard, le 30 janvier 1851, vient au monde Louis Phillippe mais il décède le 1er octobre suivant, à l’âge de 8 mois. Louis Ulysse a ensuite la tristesse de perdre son épouse, le 2 mai 1852. Leur union a duré à peine deux ans.

Junie SOULATGES

C’est le 29 avril 1853, à l’âge de 23 ans, que Louis Ulysse se remarie avec Junie SOULATGES, native de Gabriac et âgée de 21 ans. C’est dans cette commune de Lozère qu’est passé le contrat de mariage [qu’il me faut récupérer via le Fil d’Ariane] devant Me Treilles qui est également maire de la commune et célèbre le mariage, en présence de cousins du futur et de la mère de la future.

Signatures au bas de l’acte de mariage de Louis Ulysse et Junie – Source : Archives départementales de Lozère

Le ménage accueille son premier enfant, Louis Ulysse, le 23 mars 1854, à Saint-André-de-Valborgne. Il atteindra l’âge adulte et se mariera.

Le 1er février 1856, à Gabriac, naît Eugénie Albertine. Malheureusement, elle perd sa mère le 23 septembre suivant et ne survivra que jusqu’à ses dix-huit mois.

Marie Louise BANAL

A nouveau veuf, Louis Ulysse trouve sa nouvelle épouse à Saint-André-de-Valborgne. Marie Louise est âgée de 20 ans, il en a 27. Le mariage est célébré le 26 septembre 1857 à Saint-André-de-Valborgne. Un contrat de mariage [qu’il me faut récupérer via le Fil d’Ariane] est passé chez Me Meinadier ce même jour.

Signatures au bas de l’acte de mariage de Louis Ulysse et Marie Louise – Source : Archives départementales de Lozère

La troisième union de Louis Ulysse sera plus heureuse que les deux précédentes. En effet, le couple va avoir 11 enfants qui naissent tous à Saint-André-de-Valborgne [les informations les concernant sont issues de Filae, je n’ai pas encore eu le temps de tout vérifier et compléter]:

  • Jules, le 30 août 1857 ; il décède à Saumane en 1914,
  • Marie, le 19 septembre 1858 ; elle épouse Camille Turc le 28 février 1884,
  • Auguste Cyprien, le 8 novembre 1860,
  • Firmin Louis, le 25 août 1862 ; il épouse Mathilde Manoël en 1890 et décède le 23 décembre 1920,
  • Adrien, le 10 septembre 1864 ; il décède le 20 décembre suivant,
  • Fani et Isabelle Louise, le 12 octobre 1865 ; Isabelle décède un mois plus tard ; Fani, quant à elle, décède centenaire le 19 novembre 1965,
  • Henri Paul, le 2 février 1870 ; il décède le 13 juillet suivant,
  • Élisa, le 28 février 1872 ; elle décède le 27 février 1919,
  • Eugénie Fanny, le 11 février 1874 ; elle décède le 30 août 1893,
  • Léontine Augustine, le 15 juillet 1878 ; elle décède le 31 mars 1921.

Marie Louise s’éteint au tout début du XXe siècle, le 4 janvier 1900. Louis Ulysse la rejoint 18 ans plus tard, le 4 janvier 1918, à l’âge respectable de 87 ans.

En résumé
Fiche récapitulative – Source : logiciel Heredis

SOURCES

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :