• Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode final, Anne, Jacques et Claude

    Temps de lecture : 3 minutes Depuis le début de l’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. De manière irrégulière (le rythme prévu initialement a été chamboulé…), je vous présente un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc les trois derniers portraits de la série, ceux d’Anne (n° 505), Jacques (n° 1010) et Claude (n° 2020). – – – – – – – – – – – – – – – N’ayant pas beaucoup de temps pour…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode 5, Claude

    Temps de lecture : 5 minutes   Depuis le début de l’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. De manière irrégulière (le rythme prévu initialement a été chamboulé…), je vous présente un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc le cinquième portrait, il s’agit de Claude, mon sosa 252. – – – – – – – – – – – – – – – J’ai profité du #genealogie30 proposé par Sophie de La Gazette des Ancêtres au…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode 4, Jacques François

    Temps de lecture : 5 minutes En ce début d’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. Ainsi, chaque samedi jusqu’à fin février, je vous présenterai un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc le quatrième portrait, il s’agit de Jacques François, mon sosa 126. – – – – – – – – – – – – – – – Jacques François VALENCIN est l’arrière-arrière grand-père de ma grand-mère maternelle, autrement dit mon arrière-arrière-arrière-arrière grand-père… Avec lui, mes…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode 3, Victoire Béatrix

    Temps de lecture : 4 minutes En ce début d’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. Ainsi, chaque samedi jusqu’à fin février, je vous présenterai un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc le troisième des portraits, il s’agit de Victoire, ma sosa 63. – – – – – – – – – – – – – – – Victoire Béatrix VALENCIN est née le 23 décembre 1838 à Saint-Jean-du-Gard. Jacques François, son père, est tailleur d’habits…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode 2, Léonie

    Temps de lecture : 4 minutes En ce début d’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. Ainsi, chaque samedi jusqu’à fin février, je vous présenterai un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc le deuxième des portraits, il s’agit de Léonie, ma sosa 31. – – – – – – – – – – – – – – – Léonie Julie ALTIER est née le 17 septembre 1875 à Lézan, au foyer de Frédéric ALTIER et Victoire…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode 1, Hélène

    Temps de lecture : 6 minutes En ce début d’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. Ainsi, chaque samedi jusqu’à fin février, je vous présenterai un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment… Voici donc le premier des portraits, il s’agit d’Hélène, ma sosa 15. – – – – – – – – – – – – – – – Hélène Rosa ARMAND est née le 11 septembre 1899 à Aigremont (Gard), village de moins de 800 habitants situé…

  • Branche Gourdoux,  Généalogie

    Elle s’appelait Noëlie…

    Temps de lecture : 3 minutes Si Starsky et Hutch avaient « Huggie les bons tuyaux », la twittosphère généalogique a « Sophie les bonnes idées »… En effet, on peut compter sur elle pour glisser régulièrement des thèmes d’articles ! #genealogie À 10 jours de Noël, je vous propose de rechercher les Noël·le de votre généalogie ou dans votre base. Je publierai un petit billet sur mon Noël le 25 décembre. Et vous ? pic.twitter.com/6O8WJmNqsl — Sophie Boudarel (@gazetteancetres) December 15, 2019 Le 26 décembre 1873 « à quatre heures du soir« , Louis Démétrius ALLEGRE, mon sosa 50, déclarait à la mairie d’Alès (Gard) la naissance de sa fille née « le vingt quatre de ce…

  • Branche Cambessède,  Généalogie

    A la recherche de mon sosa 2020

    Temps de lecture : 2 minutes Parlez nous de votre sosa 2019. Que savez-vous d'elle ? — FFGénéalogie (@FFGenealogie) January 2, 2019 Voilà ce que nous proposait la Fédération Française de Généalogie, en tout début d’année, sur Twitter… Sur cette branche, mes recherches ne m’avaient pas menée plus loin que mon sosa 252. En cette année 2019, j’avais décidé de me consacrer uniquement aux recherches pour le ChallengeAZ sur la généalogie de mon conjoint. J’ai bien failli craquer et me lancer sur la piste de ma sosa 2019 ! J’avais gardé cette idée en tête et maintenant que le challenge est passé, je me relance sur ma propre généalogie… en cherchant…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    X comme Xe génération

    Temps de lecture : < 1 minute Dans Q comme quantification, je disais que j’avais trouvé 95 ancêtres directs de mon chéri sur les 510 théoriques cumulés. Je les ai tous identifiés – cela ne veut pas dire que j’ai toutes les informations les concernant – jusqu’à la 5e génération. Après, c’est plus compliqué, surtout pour la branche italienne. A la génération 6, j’ai trouvé 20 ancêtres sur 32 ; à la 7e, 28 sur 40 ; à la 8e, 15 sur 56 ; à la 9e, 6 sur 30. Voilà ce que ça donne en arbre… Bref, il faut que je mette en place un projet « en route vers la G10…

  • Généalogie

    Sur les traces de Léon…

    Temps de lecture : 8 minutes Région de Poperinghe, le 25 avril 1915, dans l’après-midi, avec les 4 compagnies qui composent le 9e bataillon de marche d’infanterie coloniale. Arrivant de la Somme, Elincourt, puis Mezerolles via Frohen-Le-Grand, les hommes ont fait route depuis la veille en fin d’après-midi. A peine débarqués des autobus qui les ont transportés, les soldats se mettent à installer le bivouac. Ils cantonnent près de la ferme de l’Hôpital, au S.O. de Elverdinghe. Ils ne savent pas encore qu’ils vont quitter ce bivouac à 20 h pour aller « s’établir en cantonnement d’alerte à Brielen à 2 km au N.O. d’Ypres [1] ». Ils y ont été envoyés « pour renforcer…