Branche Cambessède,  Généalogie

Sur la piste de mon sosa 2020 – épisode final, Anne, Jacques et Claude

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis le début de l’année, je vous propose de me suivre sur la piste de mon sosa 2020 en parcourant la branche qui me relie à lui. De manière irrégulière (le rythme prévu initialement a été chamboulé…), je vous présente un portrait, de ma sosa 15 (4e génération) à mon sosa 2020 (11e génération) dont je ne connais que le patronyme pour le moment…

Voici donc les trois derniers portraits de la série, ceux d’Anne (n° 505), Jacques (n° 1010) et Claude (n° 2020).

– – – – – – – – – – – – – – –

N’ayant pas beaucoup de temps pour les recherches sur ma généalogie depuis quelques semaines, je n’ai que peu avancé sur les trois derniers ancêtres me permettant d’atteindre mon sosa 2020… mais l’année 2020 étant finie, je voulais tout de même terminer cette série. Aussi, j’ai choisi de faire un unique article regroupant les informations que j’ai pu rassembler jusqu’à aujourd’hui…

 

Anne BERTHIER, sosa 505

Anne BERTHIER serait née vers 1744 et décédée avant le 10 ventôse an VII. Elle est la fille légitime de Jacques et de Marie PROST.  

Elle se marie avec Ennemond VALENCIN (1736-< an VII), fils de Gaspard VALENCIN et d’Antoinette CLECHET, le 14 mai 1765 à Vienne (Isère).

Acte de mariage de Ennemond VALENCIN et Anne BERTHIER – Source : Archives départementales de l’Isère

On apprend dans l’acte qu’elle ne sait pas signer et que le couple avait précédemment passé un contrat de mariage devant Me François Eynard à Châtonnay.

Le 19 juin 1776, lors de la naissance de Claude, le seul enfant que j’ai trouvé jusqu’à présent et dont je vous ai déjà parlé, le couple habite à Chuzelles (Isère), paroisse Saint-Hippolyte. 

 

Jacques BERTHIER, sosa 1010

Les informations contenues dans les deux paragraphes qui suivent sont toutes à prendre avec précaution car il s’agit d’éléments glanés sur Geneanet et Filae… et je n’ai pas encore eu le temps de vérifier leur exactitude.

Jacques BERTHIER serait né vers 1691, j’ai essayé de le pister sur les registres de Châtonnay où je présume qu’il est né mais sans succès jusqu’à présent. Les registres sont malheureusement dans un piteux état et très lacunaires…

A priori, il est le fils de Claude BERTHIER car c’est indiqué dans l’acte de décès de ce dernier… mais je n’ai pas encore réussi à confirmer cette hypothèse que j’ai trouvée sur Geneanet.

L’acte de mariage entre Jacques et Marie PROST, à une date pour le moment inconnue mais estimée entre 1715 et 1725, pourrait me permettre de connaître les parents de Jacques et confirmer – ou pas – que mon sosa 2020 est bien Claude !

De l’union de Jacques et Marie seraient nés 9 enfants : Marguerite, Marie, Guillaume (1728-1792), Anne (vers 1744-avant an VII), Françoise, Ysabeau, Marie, Claudine, et Louise.

J’ai réussi à trouver ce qui semble être son acte de décès, le 17 décembre 1769 à Châtonnay. En effet, aucune filiation n’est indiquée… J’ai décidé de le considérer comme le bon, jusqu’à ce que je trouve un acte qui infirme la chose.

Acte de décès de Jacques BERTHIER – Source : Archives départementales de l’Isère
 

Claude BERTHIER, sosa 2020

Comme je l’ai dit plus haut, Claude BERTHIER serait le père de Jacques… Cette information, je l’ai trouvée dans l’acte de décès de Claude, le 10 juillet 1713. Et c’est la seule que j’ai trouvé le concernant jusqu’ici…

Acte de décès de Claude BERTHIER – Source : Archives départementales de l’Isère
 

Faute de temps cette année, je ne me lancerai pas dans l’aventure de la recherche de mon sosa 2021. J’espère pouvoir chercher le 2022 !!

 

SOURCES

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :