Des mentions marginales…

En règle générale, les généalogistes aiment bien les mentions marginales que l’on peut trouver sur les actes de naissance, et quelquefois sur ceux de mariage. Les informations reportées peuvent parfois aider à débloquer une branche – ce fut le cas pour moi quand je cherchais un mariage dans la mauvaise commune… On ne les trouve qu’à partir du XIXe siècle aussi dès qu’on remonte un peu dans son arbre, tout se complique.Lire la suite »