Généalogie

Les archives municipales de Nîmes et Brozer-Téléarchives

Temps de lecture : 4 minutes

La 12e étape du Tour de France arrive aujourd’hui dans le Gard, c’est l’occasion de vous présenter, en complément de la vidéo de Cécile sur les archives départementales, les ressources en ligne proposées par le site Brozer-Téléarchives. Avant la mise en ligne du site des archives départementales, c’est sur Brozer que les généalogistes ayant des ancêtres gardois pouvaient trouver des éléments et avancer dans leurs recherches.

Brozer-Téléarchives

Téléarchives est un service sur internet qui permet d’accéder à des reproductions numériques de documents d’archives intéressant essentiellement la généalogie mais également l’histoire et le patrimoine. Au-delà des documents habituellement traités en généalogie (registres d’état-civil, paroissiaux, notariaux, militaires), Téléarchives a été conçu pour promouvoir l’élargissement du spectre des sources généalogiques et compléter les collections de documents déjà accessibles en ligne.

L’accès est libre et gratuit. Il est toutefois nécessaire de s’inscrire gratuitement pour ouvrir un compte et ainsi accéder aux documents. Il est à noter que l’accès à certaines photos est restreint par ceux qui les publient suivant leurs propres conditions, nous y reviendrons un peu plus loin.

Les archives municipales de Nîmes

Adresse physique : 22 bis rue Pradier – 30000 Nîmes
Numéro de téléphone : 04.30.06.77.77
Adresse mail : archives@ville-nimes.fr
Site internet : https://www.nimes.fr/mairie/archives-municipales.html

Horaires d’ouverture de la salle de lecture : du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 14h à 17h. En raison de la crise sanitaire, il est nécessaire de prendre rendez-vous par téléphone ou via le site.

Les archives numérisées de la Ville de Nîmes disponibles sur Brozer sont :

  • les actes d’état civil (naissances, mariages, décès) de 1793 à 1918.
  • les documents de recensement de la population nîmoise de 1813 à 1911.
  • le cadastre napoléonien, 1825.
  • la liste des registres de recrutement de 1784 à 1979.

La dernière mise à jour date du 26 mai 2019 et, à cette date, la base comptait 198 244 vues.

Les actes d’état-civil

En plus des registres numérisés, il est possible d’accéder à des relevés mis à disposition par les associations qui les ont réalisés.

Les recensements

Certaines années sont lacunaires et disponibles aux archives départementales. Il est également possible de télécharger un tableau récapitulatif des renseignements donnés par les recensements de pospulation

Le cadastre napoléonien

Les feuilles de section sont disponibles en ligne. Il est toutefois à noter que les feuilles originales sont très abimées et non communicables. La numérisation a donc été faite à partir des copies sur calque aux AD30.

Le recrutement militaire

Seule une liste des registres, consultables en salle de lecture, est disponible sur le site.

La collection Brozer

Au-delà de la mise en ligne des archives numérisées par la ville de Nîmes, Brozer propose également d’autres ressources sur la ville de Nîmes qui sont complémentaires et peuvent s’avérer très utiles pour les généalogistes.

Les travaux d’érudits

Les délibérations

Les registres BMS-NMD juifs

Les registres de notaires

Vous l’aurez compris, le site Brozer regorge de pépites que je vous invite à explorer sans tarder !


Cet article – non exhaustif – a été rédigé à partir du site Brozer-Téléarchives, le 6 juillet 2021.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :