• ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    Z comme Zanetto Rofino

    Reading Time: 4 minutes   Pour ce dernier article de la cuvée 2019 du ChallengeAZ, nous repartons sur une branche italienne… mais du côté de belle-maman cette fois-ci.   La première personne portant le patronyme ZANETTO ROFINO que j’ai « rencontré », c’est Adèle, la mère d’Albert dont je vous ai parlé dans F comme Force X. Elle est née au Noyer, dans le Champsaur, le 21 avril 1890. Elle est la fille de Giulio Martino ZANETTO ROFINO et de Vittoria Onorata GUGLIELMETTO. Mon chéri garde d’elle le souvenir d’une personne assez sévère, pas une arrière-grand-mère gâteau, quoi…       Giulio Martino et Vittoria Onorata se sont mariés le 9 décembre…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    Y comme tata Y

    Reading Time: 4 minutes     Dans U comme USA (ou presque !), l’article du 25 novembre, je mentionnais tata Y, Marie Louise GIRAUD, en disant que je ne connaissais que sa date de mariage.   Mais avant de commencer, pourquoi ce surnom ? Tout simplement parce que belle-maman, quand elle était petite, n’arrivait pas à dire « Marie Louise » et que c’était plus facile « tata Y » 😊   J’avais trouvé la date de mariage de Marie Louise grâce aux relevés de Filae et Geneanet parce que je connaissais le nom de son mari…   Le mariage étant « trop » récent – en date du 25 février 1922 donc – il n’est…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    V comme Vial

    Reading Time: 2 minutes   Je dois bien avouer que pour cet article, je me suis un peu arrangée pour que ça colle avec la lettre du jour en décidant de vous parler d’Anne Vial. D’Anne Vial, je ne sais rien. Enfin si, qu’elle habite à Châteauvieux (Hautes-Alpes) en 1797. Et cette information, je l’ai trouvée sur l’acte de mariage de son fils, lui aussi prénommé Joseph, avec Magdelaine JOUGLAR, le 23 mai 1797. D’après cet acte de mariage, j’estime que Joseph fils est né vers 1777 et Magdelaine, l’année suivante. Mais, j’ai un petit doute sur un point… En effet, je lis « fils a feu Joseph » sur le passage…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    U comme USA (ou presque !)

    Reading Time: 5 minutes   On ne répètera jamais assez qu’il est indispensable de bien lire les actes – ou documents – que l’on trouve… je me suis laissée emporter par la surprise d’une découverte il n’y a pas si longtemps, je ne l’ai pas fait et j’en étais toute dépitée.   Au mois de mai dernier, j’ai commencé à faire des recherches sur les Giraud, la famille de la mémé de Saint-Jean. Marie Julie GIRAUD est née le 1er juillet 1890 aux Aujards, sur la commune de Freissinières (Hautes-Alpes). Elle doit son surnom au fait qu’elle habitait dans le quartier Saint Jean, juste en face de la chapelle Saint-Jean,…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    T comme Thomet

    Reading Time: 3 minutes   C’est encore une fois un bout de branche qui me sauve pour la lettre du jour… celle des THOMET. Commençons avec le bout du bout, en la personne de Jean Baptiste. Depuis deux jours et la préparation de cet article, il n’est plus vraiment le bout du bout : j’ai trouvé son acte de baptême, le 23 juillet 1747 à Villar-Saint-Pancrace, et du coup, j’ai pu ajouter une génération à l’arbre. Il est le fils de Marcellin THOMET et de Marguerite FINE. J’ai relevé sur Geneanet une date de mariage, le 25 septembre 1774 à Villar-Saint-Pancrace, avec Marie PEYTHIEU (qui est née le 21 juillet…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    S comme service militaire

    Reading Time: 6 minutes   C’est la loi Jourdan de 1798 (an VII) qui instaure la conscription – ou service militaire obligatoire -, le fait que « tous les hommes âgés de 20 ans (sauf les hommes mariés, les infirmes, etc.) seront inscrits ensemble – d’où le terme de « conscription » – sur une liste de recrutement« . Cela devait permettre en temps de guerre de mobiliser tous les hommes et de ne faire appel qu’à des engagés volontaires en temps de paix. Le 10 mars 1818, la loi sur le recrutement de l’armée, dite loi Gouvion-Saint-Cyr, « réaffirme le principe révolutionnaire de conscription qui avait été aboli par la Charte de…

  • ChallengeAZ_2019

    L comme L’Argentière

    Reading Time: 2 minutes   L’Argentière (Hautes-Alpes) tire son nom des mines d’argent qui se trouvaient sur le territoire de la commune. L’activité minière L’exploitation minière est attestée dans les textes médiévaux depuis le XIIe siècle. Elle a progressivement été abandonnée pour être relancée au XVIIIe siècle lors de la redécouverte du filon. C’est au XIXe siècle que la mine connaît son apogée avant que l’exploitation ne cesse définitivement au début du XXe siècle. Le domaine de la mine est livrée aux ferrailleurs dans les années 1930. Dans les années 1990, il y a eu une importante opération d’archéologie industrielle qui a permis la mise à jour de plusieurs vestiges…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    J comme Jumeaux

    Reading Time: < 1 minute   Quand j’ai cherché (et trouvé) l’acte de naissance de Xavier MEYNIER, j’ai eu la surprise de trouver juste avant, à la même date du 28 juin 1840, celui de son frère jumeau, Hippolyte ! Xavier, c’est le sosa 28 de mon chéri. Le père de Férréol dont je vous ai parlé pour la lettre C. Je me suis lancée dans les recherches pour vérifier si c’est vrai que les jumeaux font toujours tout pareil et au même moment 🙂 Il en résulte de la carte mentale à suivre – encore un nouveau test, oui 🙂 – que ça n’est pas tout à fait le cas,…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    H comme Hautes-Alpes

    Reading Time: 3 minutes   Aujourd’hui, pas de focus sur une personne en particulier… J’ai choisi de m’attarder sur le service d’archives qui m’a permis de retrouver la trace de nombreux ancêtres de mon amoureux… et de pouvoir participer à ce challenge ! « Répondre aux nouveaux usages et améliorer la qualité de service public, ce sont les deux objectifs que s’étaient fixés les Archives départementales en mettant au point le portail e-services. Les Archives départementales des Hautes-Alpes innovent dans ce domaine et sont les premières en France à proposer une offre d’e-administration aussi complète. » Alors, quand on lit ça et qu’on a l’habitude de râler parce que les Archives départementales…