• ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    I comme Impasse

    Reading Time: 7 minutes   Un enfant abandonné sur une branche, c’est la quasi certitude d’aboutir à une impasse. Aussi, quand j’ai trouvé l’acte de mariage des grands-parents paternels de mon beau-père et découvert que sa grand-mère était née de parents inconnus, je me suis dit que je n’allais pas trouver grand-chose sur cette branche.

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    D comme Dossier de naturalisation

    Reading Time: 6 minutes   Faire des recherches sur une famille d’origine étrangère, c’est devoir sortir un peu de sa zone de confort en allant explorer de nouvelles archives, dont on n’a pas l’habitude… C’est comme ça que fin septembre, je suis allée jusqu’aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine. En faisant une recherche sur Filae sur le patronyme BORGIA, j’ai trouvé la mention d’une demande de naturalisation pour un dénommé Sebastiano BORGIA et un autre, Valentin BORGIA. Je ne les avais pas dans mon logiciel de généalogie donc a priori ils n’étaient pas relié à mes recherches mais j’ai eu un pressentiment… En demandant à ma belle-mère, c’est bien le cas…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    B comme Balisage

    Reading Time: < 1 minute   Ça y est, j’ai réussi à boucler ma première tentative de cartographie ! Ça n’a pas été simple et je me suis bien arraché les cheveux mais je ne suis pas mécontente du résultat même si c’est du basique… Je remercie Brigitte (aka Chroniques d’antan) qui m’a gentiment aidée. Donc, je vous propose de découvrir la répartition de la lignée sosa de mon chéri. Cette cartographie ne tient compte que des ancêtres directs, ne figurent donc pas les remariages éventuels, même si des enfants en sont issus. Il est possible que quelques erreurs soient encore présentes, n’hésitez pas à me les signaler… Voir en plein…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    A comme Au départ…

    Reading Time: 4 minutes   … il y a eu cette histoire de passage de la frontière entre l’Italie et la France, à pieds et par le col de la Bonette, dont m’a parlé mon chéri. Et celui qui a entrepris ce long et dangereux périple, c’est Antonio BORGIA, son grand-père paternel. Ça se passait dans les années 1920, il était âgé d’une vingtaine d’années.