• Généalogie

    A la recherche de mon sosa 2020

    Reading Time: 2 minutes   Parlez nous de votre sosa 2019. Que savez-vous d'elle ? — FFGénéalogie (@FFGenealogie) January 2, 2019 Voilà ce que nous proposait la Fédération Française de Généalogie, en tout début d’année, sur Twitter… Sur cette branche, mes recherches ne m’avaient pas menée plus loin que mon sosa 252. En cette année 2019, j’avais décidé de me consacrer uniquement aux recherches pour le ChallengeAZ sur la généalogie de mon conjoint. J’ai bien failli craquer et me lancer sur la piste de ma sosa 2019 ! J’avais gardé cette idée en tête et maintenant que le challenge est passé, je me relance sur ma propre généalogie… en cherchant…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    Z comme Zanetto Rofino

    Reading Time: 4 minutes   Pour ce dernier article de la cuvée 2019 du ChallengeAZ, nous repartons sur une branche italienne… mais du côté de belle-maman cette fois-ci.   La première personne portant le patronyme ZANETTO ROFINO que j’ai « rencontré », c’est Adèle, la mère d’Albert dont je vous ai parlé dans F comme Force X. Elle est née au Noyer, dans le Champsaur, le 21 avril 1890. Elle est la fille de Giulio Martino ZANETTO ROFINO et de Vittoria Onorata GUGLIELMETTO. Mon chéri garde d’elle le souvenir d’une personne assez sévère, pas une arrière-grand-mère gâteau, quoi…       Giulio Martino et Vittoria Onorata se sont mariés le 9 décembre…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    Y comme tata Y

    Reading Time: 4 minutes     Dans U comme USA (ou presque !), l’article du 25 novembre, je mentionnais tata Y, Marie Louise GIRAUD, en disant que je ne connaissais que sa date de mariage.   Mais avant de commencer, pourquoi ce surnom ? Tout simplement parce que belle-maman, quand elle était petite, n’arrivait pas à dire « Marie Louise » et que c’était plus facile « tata Y » 😊   J’avais trouvé la date de mariage de Marie Louise grâce aux relevés de Filae et Geneanet parce que je connaissais le nom de son mari…   Le mariage étant « trop » récent – en date du 25 février 1922 donc – il n’est…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    X comme Xe génération

    Reading Time: < 1 minute   Dans Q comme quantification, je disais que j’avais trouvé 95 ancêtres directs de mon chéri sur les 510 théoriques cumulés. Je les ai tous identifiés – cela ne veut pas dire que j’ai toutes les informations les concernant – jusqu’à la 5e génération. Après, c’est plus compliqué, surtout pour la branche italienne. A la génération 6, j’ai trouvé 20 ancêtres sur 32 ; à la 7e, 28 sur 40 ; à la 8e, 15 sur 56 ; à la 9e, 6 sur 30. Voilà ce que ça donne en arbre…   Bref, il faut que je mette en place un projet « en route vers la…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    W comme webographie

    Reading Time: < 1 minute   … ou sitographie en français Aujourd’hui, je vous propose un petit récapitulatif des tous les sites que j’ai utilisés durant mes recherches pour ce challenge. J’ai choisi de les classer par thème, en espérant que ça pourra servir à celles et ceux qui auraient le même type de recherches à faire. Recherches généralistes Filae Geneanet Geneawiki État-civil et recensements de population Archives départementales des Hautes-Alpes Archives départementales de l’Isère Archives départementales du Jura Première guerre mondiale Mémoire des Hommes Archives départementales : fiches matricules Service Historique de la Défense Blog consacré à Charles Barberot http://www.hilsenfirst.fr   Seconde guerre mondiale Ordre de la Libération Mémoire des…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    V comme Vial

    Reading Time: 2 minutes   Je dois bien avouer que pour cet article, je me suis un peu arrangée pour que ça colle avec la lettre du jour en décidant de vous parler d’Anne Vial. D’Anne Vial, je ne sais rien. Enfin si, qu’elle habite à Châteauvieux (Hautes-Alpes) en 1797. Et cette information, je l’ai trouvée sur l’acte de mariage de son fils, lui aussi prénommé Joseph, avec Magdelaine JOUGLAR, le 23 mai 1797. D’après cet acte de mariage, j’estime que Joseph fils est né vers 1777 et Magdelaine, l’année suivante. Mais, j’ai un petit doute sur un point… En effet, je lis « fils a feu Joseph » sur le passage…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    U comme USA (ou presque !)

    Reading Time: 5 minutes   On ne répètera jamais assez qu’il est indispensable de bien lire les actes – ou documents – que l’on trouve… je me suis laissée emporter par la surprise d’une découverte il n’y a pas si longtemps, je ne l’ai pas fait et j’en étais toute dépitée.   Au mois de mai dernier, j’ai commencé à faire des recherches sur les Giraud, la famille de la mémé de Saint-Jean. Marie Julie GIRAUD est née le 1er juillet 1890 aux Aujards, sur la commune de Freissinières (Hautes-Alpes). Elle doit son surnom au fait qu’elle habitait dans le quartier Saint Jean, juste en face de la chapelle Saint-Jean,…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    T comme Thomet

    Reading Time: 3 minutes   C’est encore une fois un bout de branche qui me sauve pour la lettre du jour… celle des THOMET. Commençons avec le bout du bout, en la personne de Jean Baptiste. Depuis deux jours et la préparation de cet article, il n’est plus vraiment le bout du bout : j’ai trouvé son acte de baptême, le 23 juillet 1747 à Villar-Saint-Pancrace, et du coup, j’ai pu ajouter une génération à l’arbre. Il est le fils de Marcellin THOMET et de Marguerite FINE. J’ai relevé sur Geneanet une date de mariage, le 25 septembre 1774 à Villar-Saint-Pancrace, avec Marie PEYTHIEU (qui est née le 21 juillet…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    S comme service militaire

    Reading Time: 6 minutes   C’est la loi Jourdan de 1798 (an VII) qui instaure la conscription – ou service militaire obligatoire -, le fait que « tous les hommes âgés de 20 ans (sauf les hommes mariés, les infirmes, etc.) seront inscrits ensemble – d’où le terme de « conscription » – sur une liste de recrutement« . Cela devait permettre en temps de guerre de mobiliser tous les hommes et de ne faire appel qu’à des engagés volontaires en temps de paix. Le 10 mars 1818, la loi sur le recrutement de l’armée, dite loi Gouvion-Saint-Cyr, « réaffirme le principe révolutionnaire de conscription qui avait été aboli par la Charte de…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    R comme résistants

    Reading Time: 5 minutes Valentin BORGIA, dont je vous ai déjà parlé à la lettre E et à la lettre G, avait 2 frères plus jeunes que lui. Le premier, Jean, est né le 18 juillet 1921 à Paesana (Italie), avant que ses parents émigrent en France. Le second, Antoine, est né le 6 mai 1924 à Bréry (Jura), là où la famille s’est établie à son arrivée en France. Dans le dossier de demande de naturalisation de leurs parents, il est indiqué que « les enfants ont fréquenté l’école française et trois sont titulaires du Certificat d’études primaires« . Je n’ai pas trouvé d’éléments plus précis mais il s’agit certainement des…