• Généalogie

    Où j’en apprends plus sur Odilon

    Reading Time: 2 minutes   En septembre 2015, alors que je participais au défi 1J1Poilu, j’avais rendu hommage à Odilon Louis Valmalle. Voilà que quelques 4 ans plus tard, le 11 novembre, j’ai été contactée par Daniel A. qui me dit que « sauf si il y a un homonyme c’est [Odilon] le prénom du papa de ma mémé (Louise Valmalle) qui m’a très peu parlé de cet arrière Gd père (car la souffrance était peut être encore très présente), mais de qui je garde la boussole dans un tiroir. » C’est son épouse qui est tombée sur mon blog en faisant des recherches sur les poilus de leur famille. Mon grand-père…

  • ChallengeAZ_2019,  Généalogie

    C comme Carte du combattant

    Reading Time: < 1 minute   « La loi de finances du 19 décembre 1926 crée un certain nombre d’aides destinées aux anciens combattants. Elle instaure en particulier (article 101) la carte du combattant. L’Office national des combattants (ONC, futur ONAC – Office National des Anciens Combattants) reçoit pour mission première d’assurer la délivrance de cette véritable carte d’identité du monde combattant (décret du 28 juin 1927).

  • Généalogie

    Sur les traces de Léon…

    Reading Time: 8 minutes Région de Poperinghe, le 25 avril 1915, dans l’après-midi, avec les 4 compagnies qui composent le 9e bataillon de marche d’infanterie coloniale. Arrivant de la Somme, Elincourt, puis Mezerolles via Frohen-Le-Grand, les hommes ont fait route depuis la veille en fin d’après-midi. A peine débarqués des autobus qui les ont transportés, les soldats se mettent à installer le bivouac. Ils cantonnent près de la ferme de l’Hôpital, au S.O. de Elverdinghe. Ils ne savent pas encore qu’ils vont quitter ce bivouac à 20 h pour aller « s’établir en cantonnement d’alerte à Brielen à 2 km au N.O. d’Ypres [1] ». Ils y ont été envoyés « pour renforcer les…

  • Généalogie

    A leur mémoire…

    Reading Time: 6 minutes Aujourd’hui 11 novembre 2018, nous commémorons le Centenaire de la fin de la Première guerre. Plusieurs de mes ancêtres directs et collatéraux ont participé à ce conflit, certains y ont laissé leur vie, d’autres ont été blessé et d’autres encore ont eu la chance d’être mobilisé à l’arrière et n’ont pas connu les combats. Je veux ici leur rendre hommage, à eux, mais également à tous ceux qui ont été touchés dans leur chair ou dans leur vie par cette terrible période. Je vous ai déjà  parlé de Joseph André Firmin CABANIS (le fils de mon arrière-arrière-grand-père paternel Joseph Cabanis), de René Joseph Paul LHERISSON (le…

  • Généalogie

    Mon enquête sur Frédéric – teaser…

    Reading Time: < 1 minute Pour cause de préparation de concours, j’ai été contrainte de mettre mes recherches généalogiques en veille. Le concours étant passé, les classeurs et autres dossiers d’archives peuvent à nouveau livrer leurs secrets… Et les recherches sur Frédéric reprendre ! En attendant la suite, je vous propose de (re)lire l’épisode 1 et l’épisode 2… A très bientôt pour la suite !!

    Commentaires fermés sur Mon enquête sur Frédéric – teaser…
  • Généalogie

    En hommage aux Poilus de la Grande guerre…

    Reading Time: 3 minutes … laissez-moi vous raconter le peu que je sais d’un de mes ancêtres « Mort pour la France » pendant ce conflit meurtrier. René Joseph Paul Lhérisson a vu le jour le 31 mai 1896 à Alès dans le Gard. Il est le fils de Célestin Jean Lhérisson et de Zulma Léonie Pierredon et le petit-fils de mon sosa 52, Plistène Charles Jean Jacques dont je vous ai déjà parlé lors du ChallengeAZ.

  • Généalogie

    Mon enquête sur Frédéric – épisode 1

    Reading Time: 7 minutes Mon enquête sur Frédéric Altier, mon arrière-arrière-grand-oncle, a commencé il y a quelques semaines quand je suis tombée sur une photo ancienne dans une boîte que j’ai récupéré dans la maison de mes grands-parents. Elle représente un soldat en uniforme et une des nombreuses fois où nous avions regardé les photos avec ma grand-mère, j’avais noté au crayon à papier, au dos, « Frédéric Altier, père de mamée Léonie ».

  • Généalogie

    100 mots pour une vie

    Reading Time: 2 minutes [EDIT : je suis en train de rapatrier les articles de mon ancien blog (sur overblog) vers celui-ci. Cet article a été initialement publié le 20 octobre 2015] Joseph André Firmin Cabanis, fils de Joseph Cabanis (1834-1906) et Nancy Sophie Blanc (1860-?), est né le 10 mars 1886 au Pompidou (Lozère). Il a trois sœurs et un frère : Idalie, Julie Sara Alphonsine (mon arrière-grand-mère), Denise Anna et Paul Louis Gaston. De lui, je ne connais que ses dates de naissance et de décès. Par sa fiche matricule, j’apprends qu’un minenwerfer* lui a sectionné la cuisse le 25 mai 1916 et qu’il est mort le lendemain…